Le vignoble


Le Domaine du Château Gléon se situe aux portes du massif des Hautes Corbières, canton de Durban, commune de Villesèques-des-Corbières à l'entrée de la vallée du Paradis. La superficie du domaine est de 305 hectares dont 50 sont actuellement cultivés en vigne.

 

Le vignoble, AOC Corbières depuis la création de l’appellation, cultive des cépages représentatifs de la région du Languedoc tels que le Carignan, le Mourvèdre, le Grenache, la Syrah, le Cinsault ou encore la Malvoisie. Implantées en terrasses et coteaux sur un sol argilo-calcaire ou schisteux en exposition Sud, les vignes produisent un raisin gorgé de sucre et très goûteux. Ce lieu privilégié, au climat méditerranéen aride, se caractérise par des températures douces en hiver et un fort ensoleillement annuel.

 

L'âge moyen des vignes est de 35 ans.

  • Corbières rouge et rosé :
    • Syrah
    • Carignan
    • Grenache
    • Mourvèdre
    • Cinsault
  • Corbières blanc : Malvoisie
  • Vin de pays Vallée du Paradis :
    • Cinsault
    • Cot

Philippe Montanié tient à vous proposer des vins issus d'une agriculture respectueuse de l'environnement. C'est en accord avec ces principes qu'après l'agriculture raisonnée, il a décidé d'entamer la conversion au mode de production biologique depuis 2017.

Vinification et élevage


Le suivi de la vinification est effectué par Philippe Montanié avec les conseils du laboratoire œnologique Dejean.

Les contrôles de maturité déterminent les dates des vendanges des différentes parcelles ; la vendange est entièrement manuelle.

Les Syrah et Grenache sont égrappés ; les autres cépages rouges sont vinifiés en macération carbonique raisin entier. Les macérations sont longues. Le rosé de saignée, les blancs (pressurage direct) après un débourbage au froid ont des fermentations à basse température régulée. Les cépages servant à l'élaboration des vins de pays IGP Vallée du Paradis sont vinifiés avec une macération pré-fermentaire à froid.

 

Pour le millésime 2018, la Malvoisie a été vinifiée en raisins entiers selon la méthode des vins oranges. Elle consiste à laisser macérer les jus de raisins blancs avec leurs pellicules et leurs pépins.

 

Philippe Montanié est particulièrement attentif à réaliser des vins aromatiques, fins et complexes, les plus naturels possibles (l'emploi du SO2 est très limité).

 

Les vins rouges sont assemblés en fin d'hiver et stockés dans des cuves en béton émaillé dans une cave semi-enterrée permettant naturellement un bon contrôle de température. Les vins rosés et blancs sont mis en bouteille pendant l'hiver. Une partie du Corbières rouge subit un passage en bois de chêne d'une durée d'un à deux ans.