La Revue de Presse


"CHATEAU GLÉON La Clef 2015* : pas moins de cinq cépages composent cette cuvée née des carignan (40%), syrah, grenache, cinsault et mourvèdre. D'un grenat profond, elle hésite encore entre les fruits frais et le fruits confits ou secs. Avec son attaque d'une agréable fraîcheur, sa bouche ronde aux tanins domestiqués, son joli retour aromatique, c'est un corbières typique. 2017-2021. Daube de joues de boeuf.

Ad Clivum 2015* : trois cépages, le mourvèdre, le grenache et surtout la syrah (60%), se rencontrent dans cette cuvée d'un violet presque noir. Bouquet jeune, sur le cassis, la cerise et la mûre, palais fruité, charpenté, encore un peu brut. 2018-2022. Sauté d'agneau." GUIDE HACHETTE 2018

 

 

"Le Domaine se situe aux portes des Hautes Corbières, sur le Canton de Durban, à l'entrée de la vallée du Paradis. Six générations se sont succédé afin d'assurer la prospérité et la qualité des terroirs du Château Gléon. Installés sur les terrasses des Corbières depuis 1861, Jean-Pierre et Philippe Montanié en sont les fiers successeurs. Ces talentueux vignerons pratiquent une sélection draconienne du terroir et choisissent des macérations longues pour extraire le meilleur du raisin (couleur et arôme). Vous voulez un Corbières à la fois harmonieux et persistant, La cuvée Les Hautes Serres 2006, élevée en fût de chêne et à dominante syrah, vous donnera toute satisfaction ! " Le petit futé 2017

 

 

"CHATEAU GLÉON – La Clef 2010 ** Un domaine très ancien et prestigieux, aux portes des Hautes Corbières ; on peut y admirer une chapelle préromane du Vè s., classée Monument historique. Quant à la clef, qui donne son nom à cette cuvée, c’est le chef d’oeuvre d’un compagnon serrurier, conservé dans la propriété. Elle donne accès à un corbières très traditionnel, assemblant par ordre décroissant le carignan, la syrah, le cinsault, le grenache et le mourvèdre ; tous ces cépages, vendangés manuellement, sont égrappés et mis à macérer sans foulage. Encore réservé au nez, le vin montre une complexité naissante, laissant percer des notes de fruits frais (groseille) et d’épices. Le palais attaque avec souplesse avant d’afficher une structure pleine de promesses et une finale longue et harmonieuse. Un vin qui accompagnera tout un repas, de la salade composée au fromage, en passant par le poulet rôti ou les grillades." GUIDE HACHETTE 2014

 

 

"CHATEAU GLÉON MONTANIÉ **** ROUGE AD CLIVUM 2006 Des notes épicées, de garrigue, de fruits noirs confits, de cuir. Bouche charnue, épicée, avec des tanins puissants mais bien lissés. Pour un agneau au four." GUIDE HUBERT 2011

 


"« VINS DE SOIE » Domaine Gléon-Montanié – Malvoisie 1904 « Antoine Pétrus (Crillon) : un nez de chartreuse, paille, infusion, miel, cire, truffe noire, jus de viande. Ca à 105 ans et ce n’est pas oxydé. Aurélien Poirot (The Grand à Amsterdam) : c’est très compliqué et ce n’est pas mon goût… Mais goûter un vin de cet âge est émouvant, quoi qu’il en soit… Antoine : oui, le déguster comme un hommage au temps, au Languedoc d’il y a un siècle. Il y a un vrai fond, une texture de moelleux sec : il a un côté tendre et, dès qu’il passe la gorge, c’est sec. C’est fabuleux, d’un grand classicisme »." TERRE DE VINS - Juin-Juillet-Août 2009

 


"Notre sélection. CHATEAU GLÉON MONTANIÉ ROSÉ 2004 « Le rosé reste plus que jamais la couleur phare de l’été. Représentant émérite (et très régulier) de l’appellation Corbières, le Château Gléon Montanié en livre un à croquer : tout rond, tout frais, vif et fruité »." LADEPECHE DU MIDI 12 JUILLET 2005